Installations

*** SECTION EN CONSTRUCTION ***

Mon jardin suspendu (2012)
Empreintes en latex de divers ornements floraux de balcons et portails de la ville de Strasbourg. Exposé au CEAAC de Strasbourg, France.
Photos : Klauss Stoeber

 

Apnée, habiter l’inhabitable (2010)
Ce projet explore l’univers immersif du corps «étranger». Respirer dans l’autre qui est moi. Infiltrations, parasitisme, symbioses, vues à la fois comme des expériences humaines et des notions scientifiques, sont explorées dans le contexte architectural d’une salle d’exposition. Résidence au centre d’artistes Vaste et vague.

 

Pique nique sans ver de terre (2009)
Système d’irrigation poétique autonome sans queue ni tête.
Exposé au centre d’artiste Le Lobe.
Version 1.

 

Les grands bouleversements (2009)
Entre deux perceptions, s’est glissé un (espace) plus petit. Les -glissements de terrain- se matérialisent, amplification des interstices spatio-temporelles entre 2 lieux visités. Territoires physiques presque abandonnés et territoires immatériels surpeuplés. Duo spontané avec François-Mathieu Hotte. Expo à la Galerie du Collège d’Alma.

 

Petites crevasses et protubérances souples (2008)
Expo au centre d’artistes Espace virtuel.
«Cette colonie d’êtres à la vitalité douteuse, gisant au sol, semble composée d’éruptions sorties et tombées de l’immense mur transformé en peau trouée par plusieurs crevasses inquiétantes. Comme dans l’entrée pour le bébé ours, une grande membrane de latex recouvrait le mur. Elle était percée de «petites crevasses et de protubérances souples» représentées par des grappes d’aiguilles de cactus à divers degrés d’expulsion. Ces cellules menaçantes suintant l’effort de sortie par des lésions.» – Guy Sioui Durand